République redécouverte: Paramount et Martin Scorsese rééditent 24 films rares

République redécouverte: Paramount et Martin Scorsese rééditent 24 films rares

République redécouverte: Paramount et Martin Scorsese rééditent 24 films rares

Découvrez quelques-uns des films rarement vus de la bibliothèque légendaire de la République, personnellement conservés par Martin Scorsese et méticuleusement restaurés et remastérisés par Paramount. Récemment présentés dans le cadre d'une série de projections spéciales au Museum of Modern Art de New York, les 24 films ci-dessous sont maintenant disponible sur l'app Apple TV pour les fans du monde entier à louer ou à acheter. Découvrez la bande-annonce des films Republic Rediscovered dans notre player ci-dessous!



Alors que Republic Pictures était considéré comme un studio de cinéma «B», il donnait aux grands réalisateurs, acteurs et autres talents la liberté de faire des films qu'ils voulaient faire, à condition qu'ils respectent leur budget. Les films sont maintenant disponibles en raison du dévouement de Paramount à la préservation des films. Le résultat est une chance rare de voir des films qui déforment les genres et les attentes et offrent une surprise après l'autre.



Les 24 films désormais disponibles sur l'app Apple TV sont:

Accusé de meurtre (1956)
David Brian, Vera Ralston, Sidney Blackmer, Virginie Gray
Directeur: Joseph Kane
Lorsqu'un avocat de gangs est assassiné, il y a deux suspects: un beau chanteur de boîte de nuit et un cagoule nommé Stan, qui a été embauché par un patron de la pègre pour l'assassiner. Le directeur de la maison, Joseph Kane, adapte la formule du film policier de la République à l’ère de la couleur et du grand écran, en utilisant le processus anamorphique «Naturama» de Republic pour intensifier ce thriller.



Ange sur l'Amazone (1948)
George Brent, Vera Ralston, Brian Aherne, Constance Bennett
Directeur: John H. Auer
Une femme mystérieuse (Vera Ralston) conduit un explorateur (George Brent) et son groupe à la sécurité après un atterrissage dans la forêt amazonienne, dans un drame extravagant de John H. Auer avec des éléments fantastiques inattendus.

Ville qui ne dort jamais (1953)
Gig Young, Mala Powers, William Talman, Edward Arnold, Marie Windsor, Paula Raymond, Chill Wills
Directeur: John H. Auer
En une nuit, un policier décoré de Chicago est en proie à une crise éthique lorsqu'il envisage de quitter sa femme et son travail et d'accepter un pot-de-vin d'un avocat corrompu. Le naturalisme de type documentaire cède rapidement la place à une stylisation cauchemardesque sous la direction de John H. Auer.

Venez au printemps prochain (1956)
Ann Sheridan, Steve Cochran, Walter Brennan
Directeur: R.G. Springsteen
Après une absence de 12 ans, un alcoolique en convalescence revient dans la famille qu'il a laissée derrière lui et jure de regagner leur cœur. Fatigué de jouer des gangsters psychotiques pour Warner Bros., l'acteur Steve Cochran a lancé sa propre société de production indépendante dans l'espoir de s'attaquer à des tarifs ambitieux comme ce drame rural de la rédemption. Le film a finalement atterri à Republic, magistralement réalisé par R.G. Springsteen.



Bois flotté (1947)
Ruth Warrick, Dean Jagger, Natalie Wood, Margaret Hamilton
Réalisateur: Allan Dwan
Une jeune Natalie Wood joue le rôle d’une orpheline qui aide un médecin (Dean Jagger) à lutter contre une épidémie dans une petite ville de l’ouest, dans l’une des études étroitement observées d’Allan Dwan en Amérique.

le runtime de l'édition étendue hobbit

La flamme (1947)
John Carroll, Vera Ralston, Robert Paige, Henry Travers
Directeur: John H. Auer
Un homme qui est constamment jaloux de son demi-frère essaie de le tromper en concoctant un stratagème de recherche d'or avec sa petite amie, pour qu'elle tombe réellement amoureuse de leur marque.

Flamme des îles (1956)
Yvonne De Carlo, Howard Duff, Zachary Scott, Kurt Kasznar
Réalisateur: Edward Ludwig
La travailleuse new-yorkaise Yvonne De Carlo utilise l'argent d'un legs inattendu pour acheter une participation dans une boîte de nuit de Nassau, où elle s'installe en tant qu'hôte. Son interprétation vigoureuse de «Bahama Mama» et d'autres succès arrangés par Nelson Riddle lui vaut une vaste collection d'admirateurs, y compris un publiciste, un joueur et un pêcheur philosophique.

Hellfire (1949)
Bill Elliott, Marie Windsor, Forrest Tucker, Jim Davis
Directeur: R.G. Springsteen
Un joueur réformé devenu prédicateur, partenaire d'une jolie fugitive hors-la-loi, rencontre un vieil ami qui est aussi un maréchal et ils tombent tous les deux amoureux de la même mauvaise fille. Le directeur de la photographie Jack A. Marta utilise le procédé Trucolor bicolore unique du studio pour créer un monde stylisé d’orange et de bleu changeants.

Un demi-acre de l'enfer (1954)
Wendell Corey, Evelyn Keyes, Marie Windsor et Elsa Lanchester
Directeur: John H. Auer
Le célèbre quartier Hell’s Half-Acre d’Honolulu, à Hawaï, sert de toile de fond à une histoire complexe de transgression et de rédemption. Wendell Corey est un racketteur réformé dont le passé le rattrape lorsque son amant tire et tue l'un de ses anciens partenaires dans le crime.

Moi, Jane Doe (1948)
Ruth Hussey, John Carroll, Vera Ralston
Directeur: John H. Auer
Pendant la Seconde Guerre mondiale, un pilote américain épouse sa petite amie française mais part ensuite sans elle. Ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'il est déjà marié aux États-Unis, alors elle part en mission pour le retrouver avec des résultats désastreux.

L'histoire intérieure (1948)
Marsha Hunt, William Lundigan, Charles Winninger
Réalisateur: Allan Dwan
Une leçon d'économie réconfortante du réalisateur Allan Dwan dans laquelle une pile d'argent trouve miraculeusement son chemin vers une petite ville en difficulté pendant la Dépression. L'incident affecte la vie de tous ceux qui le trouvent, avec des résultats divers.

Je t'ai toujours aimé (1946)
Philip Dorn, Catherine McLeod et William Carter
Réalisateur: Frank Borzage
Un chef d'orchestre s'engage dans une rivalité professionnelle impitoyable avec un étudiant de piano qui l'adore. Republic a fait une rare incursion dans le cinéma à gros budget avec cette production de prestige de 1946 contenant des couleurs de Technicolor, des solos pour piano d'Arthur Rubinstein et une mise en scène du célèbre Frank Borzage.

Guitare Johnny (1954)
Joan Crawford, Sterling Hayden, Mercedes McCambridge
Réalisateur: Nicholas Ray
Du réalisateur acclamé Nicholas Ray, un opérateur de maison de jeu cherche à contrôler une ville alors qu'un rival tente de la forcer à quitter la ville. L'arrivée opportune de Johnny Guitar déjoue les plans sombres, mais n'empêche pas une confrontation entre les femmes. La Bibliothèque du Congrès a sélectionné ce classique culte pour sa conservation dans le National Film Registry.

films de zoe saldana joués dans

Rire Anne (1953)
Wendell Corey, Margaret Lockwood, Forrest Tucker
Directeur: Herbert Wilcox
Laughing Anne est une chanteuse de club parisien déchirée entre deux marins sur les tumultueuses mers du Sud. Basé sur le roman de Joseph Conrad «Entre les marées» et produit et réalisé par Herbert Wilcox.

Lever de lune (1948)
Dane Clark, Gail Russell et Ethel Barrymore
Réalisateur: Frank Borzage
Les habitants évitent le fils d'un meurtrier; une seule personne le défend, mais elle se trouve être la petite amie de son principal bourreau. Après une confrontation, il tue son intimidateur en état de légitime défense, mais devient ensuite tourmenté par le fait qu’il peut suivre les traces de son père.

Le paria (1954)
John Derek, Joan Evans, Jim Davis, Catherine McLeod
Réalisateur: William Witney
Trompé de son héritage par son oncle, un homme est exclu de sa communauté et jure de se venger, dans ce jeu d'action des années 1880 dirigé par William Witney.

L'homme tranquille (1952)
John Wayne, Maureen O'Hara, Barry Fitzgerald
Réalisateur: John Ford
Le classique John Ford, lauréat d'un Oscar®, présente John Wayne en tant que boxeur à la retraite qui fait un pèlerinage dans son village natal en Irlande. Il rencontre son match dans une jeune femme fougueuse, pour se retrouver confronté à son frère belligérant et aux coutumes strictes de la ville. En 2002, le film a fait la liste de l'AFI des cent plus grandes histoires d'amour.

Le poney rouge (1949)
Myrna Loy, Robert Mitchum, Margaret Hamilton, Beau Bridges
Réalisateur: Lewis Milestone
John Steinbeck a adapté sa propre nouvelle pour ce long métrage de 1949, le film le plus cher de Republic à ce jour. Robert Mitchum est le bras du ranch qui aide le fils de son employeur à faire face à la mort du poney qu’il a élevé. La partition originale est d'Aaron Copland, qu'il a également arrangée et publiée sous forme de suite orchestrale.

Tempête au-dessus de Lisbonne (1944)
Vera Ralston, Richard Arlen, Erich von Stroheim
Réalisateur: George Sherman
Le propriétaire d'une boîte de nuit au Portugal travaille comme espion indépendant. Il essaie de séduire les informations d'un agent américain avec l'aide de sa danseuse de boîte de nuit, mais quand elle tombe amoureuse de l'agent, leurs deux vies sont en danger.

est le plus grand showman d'une comédie musicale

Étranger à ma porte (1956)
Macdonald Carey, Patricia Medina, Skip Homeier
Réalisateur: William Witney
Un voleur de banque en fuite trouve refuge auprès d'un prédicateur et de sa femme. Le prédicateur croit qu’il peut être réformé, mais il trouve bientôt que le voleur a plus de problèmes qu’il n’en vaut la peine.

Cette fille de Brennan (1946)
James Dunn, Mona Freeman, William Marshall
Directeur: Alfred Santell
Une San Franciscaine égoïste avec une enfance difficile perd un mari dans la guerre et devient une mère célibataire, la forçant à grandir rapidement. Intrimement ignoré, ce film résonnant et formellement inventif était l'œuvre finale du réalisateur Alfred Santell ainsi que le dernier rôle principal du lauréat d'un Oscar James Dunn.

Trois visages à l'ouest (1940)
John Wayne, Sigrid Gurie et Charles Coburn
Directeur: Bernard Vorhaus
Un médecin viennois et sa fille, réfugiés d'Hitler, font partie d'un groupe de citadins du Dakota du Nord prévoyant de déménager du dépoussiéreur vers l'Oregon plus vert.

Trigger, Jr. (1950)
Roy Rogers, Dale Evans et Peter Miles
Réalisateur: William Witney
Un excellent exemple des westerns musicaux en matinée du samedi de Republic, Roy Rogers et Trigger sont rejoints par la progéniture fringante de Trigger alors qu'ils tentent de sauver un cirque ambulant de la faillite.

Le réveil de la sorcière rouge (1948)

John Wayne, Gail Russell, Gig Young
Réalisateur: Edward Ludwig
Un capitaine de navire fait l'expérience d'un mauvais temps, d'un trésor englouti et d'une pieuvre géante dans les mers du Pacifique Sud. Ce film a été l’une des productions les plus chères de Republic et, en fin de compte, l’une de ses plus réussies.