Interview: L'actrice Francesca Eastwood sur Gory Western OUTLAWS AND ANGELS (mais pas TWIN PEAKS)

Anges1 SHOCK parle à l'actrice Francesca Eastwood de son rôle dans le choc occidental sombre et sanglant OUTLAWS AND ANGELS.

Ouverture ce vendredi 15 juillet de Momentum Pictures est le film ultra-violent de l'écrivain / réalisateur JT Mollner, tourné sur le conte de moralité occidentale d'un film 35 mm OUTLAWS AND ANGELS, un thriller de Grand Guignol qui voit une bande itinérante de hors-la-loi envahir la maison d'une famille frontalière et jouer un rôle bizarre , drame pervers qui dégouline de sexe et de sang et est rempli de rebondissements.Dans le rôle féminin central, l'actrice Francesca Eastwood (fille de l'acteur / réalisateur légendaire Clint Eastwood et de l'actrice Frances Fisher, qui co-stars également) joue la plus jeune fille Florence, qui lentement, sûrement commence à conduire le récit serpentin sur son sanglant et bizarre cours. OUTLAWS AND ANGELS est, comme l'année dernière BONE TOMAHAWK et Les huit haineux , un western qui joue selon les règles d'un film d'horreur et SHOCK s'est entretenu avec le charmant Eastwood pour en savoir plus… Anges3

CHOC : Florence est un personnage fantastique, j'aime la façon dont elle est cynique à propos de son père et du monde dans lequel elle vit et comment elle est aspirée à devenir une force centrale de l'histoire. Pourquoi avez-vous été attiré par le rôle?

EASTWOOD : J'ai adoré le développement du personnage, comment elle grandit dans le film et comment elle devient habilitée avec ça, eh bien, je suppose que cette affaire faute d'un meilleur mot, avec Henry. J'ai adoré la façon dont Florence a toujours été indépendante et a toujours eu ses propres pensées et pourtant, personne n'a jamais validé cela, ni personne qui l'a jamais vraiment écoutée.



CHOC : Alors tu penses que c'est une histoire d'amour?



EASTWOOD : Ouais, je veux dire, je pense que tout est une histoire d’amour. Je pense que les films de guerre sont des histoires d'amour. Donc, oui, je le fais très certainement.

CHOC : J'ai été surpris de voir à quel point le film est sanglant. Je ne me plains pas, c'était juste alarmant. Était-ce aussi sanglant à la page qu'à l'écran?



EASTWOOD : Sur la page, non, pas du tout. Peut-être parce que j'étais tellement concentré sur les personnages et leurs relations que je ne pensais pas à quel point c'était sanglant. Je n'avais aucune idée que ce serait aussi sanglant que dans le montage final. Mais j’ai senti que lors du tournage, le matériel n’était pas si intense. Je ne savais pas à quel point cela deviendrait sanglant. Mais je pense que c’est génial et très cool.

game of thrones épisode 6 synopsis

CHOC : Les westerns devraient être sales. Comme McCABE AND MRS de Robert Altman. MEUNIER. Vous avez besoin de crasse pour vendre la période. Ce film est très sale. Ça marche. Dans quelle mesure cette saleté sur vos corps était-elle réelle et quelle était la part de l'artifice?

EASTWOOD : Nous avions de la fausse sueur et de la fausse saleté et de la crasse et du maquillage pour donner à nos dents un aspect un peu pourri, ce qui suggère qu'il n'y avait pas beaucoup de dentistes à l'époque. Mais nous tournions sur film et c'était tellement granuleux que nous devions mettre le matériel pour le vendre. Mais en dehors de cela, nous étions vraiment sales; nous transpirions abondamment et il y avait des insectes qui rampaient partout sur nous. Mais c'était vraiment amusant, pensai-je, m'abandonner à ça.



Anges4

CHOC : Ce qui vous a probablement aidé à vous immerger dans le personnage…

EASTWOOD : Absolument. Au lieu de vous sentir mal à l'aise, d'essayer de le réparer ou de vous rafraîchir, vous aspirez tout. Personne n'est même vraiment allé dans leurs remorques. Ils sont simplement restés sur le plateau ou ont marché dehors. Cela nous a tous gardés dedans et concentrés. Nous nous sommes sentis réels.

CHOC : Je pense que les westerns sont ancrés dans votre ADN, mais avez-vous fait de vraies recherches sur le genre en cours?

EASTWOOD : Je ne l’ai pas fait parce que je ne voulais pas y aller en pensant que je faisais un western, je voulais y entrer pour raconter une histoire intemporelle qui pourrait être racontée à tout moment. Je ne voulais pas de notions préconçues, je voulais juste entrer et vivre cette expérience. Ce n’est que ces derniers jours, alors que je faisais des trucs sur des chevaux, que je me suis dit: «Oh, d’accord, d’accord… je fais un western ici!»

CHOC : Vous montez à cheval depuis que vous êtes toute petite. Vraisemblablement, les producteurs en étaient conscients au stade du casting.

EASTWOOD : Eh bien, oui, mais je ne pense pas que je devais en faire trop. Mais la circonscription que vous voyez dans le film? C’est tout moi. Pas de cascadeur. C'était donc cool. J'adore faire des cascades moi-même chaque fois que je le peux.

CHOC : Feriez-vous un autre avoine?

EASTWOOD : Absolument. C'est d'abord une histoire et un personnage pour moi et je suis tombé amoureux de ce genre. Depuis, j’ai regardé plusieurs westerns classiques et je pense que c’est génial. J'adorerais faire plus. Mais j’adore faire des films dans tous les genres.

CHOC : Je suis sûr que vous avez longtemps considéré le travail de votre mère comme une source d’inspiration. Quelles autres actrices contemporaines appréciez-vous?

EASTWOOD : Contemporain? Cate Blanchett, Hilary Swank, Kate Winslet… il y en a tellement…

CHOC : Y a-t-il un artiste sur lequel vous modélisez votre trajectoire de carrière?

EASTWOOD : Je n’ai pas envie d’imiter un acteur, une actrice ou une carrière. Je respecte les artistes pour leurs choix, mais je crois fermement que c'est une profession que vous faites votre propre truc. Il n’ya pas deux carrières qui se ressemblent.

CHOC : Que pensez-vous des fans d'horreur qui embrassent OUTLAWS AND ANGELS.

EASTWOOD : Je pense que c'est super!

CHOC : Aimez-vous les films d'horreur?

EASTWOOD : Oh, eh bien, j'aime les films d'horreur, mais… je fais peur facilement. Si je les regarde, je dois les regarder pendant la journée. Peu importe que je sache que c'est faux. J'ai peur. Je viens de tourner un film d'horreur (le prochain THE VAULT) et c'était amusant à tourner, mais à regarder? Je suis effrayé ...

ensembles lego harry potter 2019

CHOC : J'aurais pensé qu'en étant né dans ce monde, il vous serait désormais impossible de suspendre votre incrédulité ...

EASTWOOD : Ouais, non… Je suis définitivement une personne qui hurle et qui saute et je suis une vente totalement facile pour un film d’horreur.

CHOC : Pouvez-vous nous dire quelque chose sur votre rôle dans le renaissance de TWIN PEAKS ?

EASTWOOD : Non, je ne peux pas…

CHOC : Je le savais, mais je pensais essayer de vous prendre au dépourvu…

EASTWOOD : (rires) non, je suis désolé… je ne peux pas (rires).

OUTLAWS AND ANGELS ouvre vendredi en salles et en VOD.

'alt =' '>