Il y a 30 ans aujourd'hui: en souvenir de la tragédie du retour des morts-vivants

retour des morts-vivants

Quand l'horloge sonne 14h30 Pacifique / 17h30 Est, avant de quitter le travail pour le long week-end de vacances du 4 juillet… réfléchissons à ceux qui ont été effacés à Louisville, Kentucky grâce à un incident qui aurait commencé il y a 30 ans aujourd'hui à 17 h 30, heure de l'Est, et transporté jusqu'au matin du 4 juillet 1984. Près de 4 000 personnes ont été tuées dans un rayon de 20 pâtés de maisons le lendemain matin dans un «protocole de confinement» que le gouvernement nous a assuré «pour notre sécurité».



Les véridiques ont évoqué diverses raisons derrière l'explosion qui a secoué la ville. Certains disent que l'origine a commencé par un accident dans un entrepôt de fournitures médicales. Un produit chimique toxique s'est déchaîné, faisant sortir les morts de la tombe pour se nourrir du cerveau des vivants. Une source militaire anonyme a un jour précisé que l'incident pouvait être retracé jusqu'à une autre rencontre avec les morts-vivants dans les années 60.



Personne ne peut dire avec certitude ce qui a vraiment déclenché cette tragédie, mais réfléchissons à ceux que nous avons perdus.

(Les gars, juste un peu d'humour pour vous avant les vacances. Un conseil? Abandonnez le tarif d'horreur habituel - évident - du 4 juillet et célébrez avec Le retour des morts-vivants qui a lieu la veille des vacances!)